INTERVIEW de Yves Hellendorff : Santé des hôpitaux : c’est grave docteur ?

photo Interview yves hellendorffDe réformes structurelles en réformes de son mode de financement, le secteur hospitalier a progressivement dévié de son objet social, le soin, au profit d’une approche toujours plus gestionnaire. C’est pour remettre l’humain au centre du jeu dans les relations avec le·la patient·e qu’est né le mouvement des Blouses blanches. Ses revendications peinent à être entendues par les employeurs, mais la situation n’est pas à l’arrêt. L’espoir vient notamment d’un nouveau fonds qui leur est destiné.

Des freelancers parmi les nouveaux affiliés de la CSC

des freelancers affilis cscpierre selimDepuis juin 2019, la CSC affilie désormais les travailleur·euse·s sous statut indépendant, que ce soit à titre principal ou à titre complémentaire, en personne physique ou même en société, pour autant qu’il·elle·s ne soient pas employeur·euse·s. Mais pourquoi opérer un tel tournant ? À quelles évolutions du monde du travail cela correspond-il ? Et pourquoi est-il pertinent d’étendre la protection syndicale à cette catégorie de travailleur·euse·s ? Éclairage.

Réflexions : Vers une civilisation de la gratuité ?

STIB Squonk11Gratuité de l’eau, des transports publics, des cantines scolaires, des bibliothèques... La gratuité est de plus en plus invoquée comme solution pour corriger les inégalités sociales et les difficultés d’accès à certains biens et services . On voit d’ailleurs des initiatives et des expérimentations de gratuité se développer un peu partout en ce sens. Mise au service d’un projet de civilisation, la gratuité donne à repenser notre modèle de société pour qu’il soit plus juste, démocratique et écoresponsable.

INTERVIEW de Julia Steinberger : Je ne travaille plus pour mon recteur, mais pour Greta

ulia Steinberger NBMalgré son rôle discret, la communauté scientifique est une pierre angulaire de la lutte contre le réchauffement climatique. Par ses recherches. Mais pas seulement. L’urgence climatique a amené certain·e·s scientifiques à sortir de leur devoir de réserve et à revendiquer dans la rue aux côté des Youths for Climate les transformations indispensables à la préservation de la planète. Julia Steinberger membre du GIEC en fait partie. À l’invitation de Climat et Justice sociale, elle exprime son point de vue personnel sur les apports et les limites des scientifiques dans ce combat.

Le Gavroche

Confinement et remerciements

Voilà dix jours que nous vivons confinés, isolés les uns des autres pour éviter la… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020