Article 2 bis copyright Dima Konsewitch

 

Ces dernières années, le déni du dérèglement climatique n’a cessé de marquer des points. Derrière ce discours conservateur se profile une stratégie tantôt savamment orchestrée (États-Unis), tantôt plus éclatée et centrée sur l’aura de quelques personnalités prisées par les médias (Europe). On en sait davantage, aujourd’hui, sur les ressorts des « sceptiques ». Qui portent bien mal leur nom...

Lire la suite...

photoouverturedossiergabril civita ramirezLa mondialisation néolibérale et les crises qu’elle a engendrées conduisent, comme dans l’entre-deux-guerres, à un contre-mouvement d’autoprotection des classes moyennes et populaires se traduisant notamment par un repli identitaire. Les « perdant·es de la mondialisation » en proie à l’insécurité économique et culturelle se détournent des partis politiques traditionnels et se laissent de plus en plus séduire par le discours national-populiste. Pourtant, le contre-mouvement contemporain intègre des alternatives progressistes, dont le projet de Green New Deal pour une société ouverte, juste et durable. La capacité des forces en présence à se coaliser déterminera le modèle de société qui émergera de la « nouvelle grande transformation » actuelle.

Lire la suite...

juin interviewDans son récent rapport sur la mobilité dans treize grandes villes européennes, Greenpeace classe Bruxelles à une piètre 8 e place. Comment sortir de cette congestion urbaine ? La Belgique est-elle condamnée à l’immobilisme ? Éléments de réponse avec Xavier Tackoen, expert en urbanisme et en mobilité.



Lire la suite...

Dans un contexte d’évolution du cadre réglementaire et alors que des oppositions aux projets se font entendre avec force de toute part (riverains, groupements de citoyens, parlementaires, etc.), il est utile de replacer la question du développement éolien dans son contexte global et de poser l’analyse en termes d’intérêt général. À l’heure de nombreux défis environnementaux et énergétiques, retour et questionnements sur un « dossier chaud » de l’actualité régionale wallonne 1.

Lire la suite...

Une réforme fiscale environnementale, autrement dit : rendre plus chers les produits polluants tels que l’énergie fossile tout en rendant moins cher le travail et donc stimuler la création d’emplois ? Sous des allures avenantes, et avec l’appui de l’opinion publique de plus en plus favorable à la protection de l’environnement, la « verdurisation » de la fiscalité gagne du terrain et est ouvertement promue par la Commission européenne. Sans remettre en cause la nécessité de répondre de manière urgente aux défis environnementaux de ce XXIe siècle, cet article entend mettre en lumière les enjeux liés à une telle réforme, en insistant notamment sur les balises sociales à prendre en compte.

Lire la suite...

L’humanité court-elle à sa perte ? Sans vouloir sombrer dans un scénario catastrophe à la « The Day After », force est de reconnaître que le rapport publié fin mars dernier dans le cadre des Objectifs du Millénaire et consacré à l’état des écosystèmes de la planète a quelque chose de particulièrement inquiétant.

 

Lire la suite...

S’il est vrai qu’un « autre monde est possible », il se pourrait que cet autre monde soit celui décrit il y a une trentaine d’années par un prêtre-philosophe-penseur rebelle tout à fait hors normes : Ivan Illich. Ce dernier, dont les ouvrages connurent un énorme succès tout au long des années 70, s’est éteint il y a un peu plus de deux ans dans l’indifférence quasi générale. Les idées d’Illich contiennent pourtant une critique radicale, non-marxiste, du fonctionnement du système économique tel qu’il était en train d’émerger à cette époque et qui connaît aujourd’hui une domination sans partage…

 

Lire la suite...

D’un côté, les riverains. Ils défendent leur santé et leur environnement face au bruit, à la pollution, etc. De l’autre, les travailleurs. Ils défendent leur emploi, leur gagne-pain. Intérêts inconciliables ? Des expériences concrètes montrent que non. Certes, comités d’habitants et syndicats ont parfois du mal à se parler. La récente affaire DHL a montré que le dialogue peut être extrêmement difficile. Mais pas toujours impossible. Un projet mis en place dans le Hainaut occidental par le Réseau intersyndical de sensibilisation à l’environnement (RISE) a permis de surmonter les difficultés. Un exemple à suivre…

 

Lire la suite...

Le développement durable est depuis plus de dix ans une obligation internationale à laquelle la Belgique a souscrit. S’il y a des progrès, ils demeurent lents, et insuffisants par rapport au défi : un développement socio-économique véritablement équitable et durable. Même si beaucoup de démarches dépendent dans une large mesure de décisions et d’orientations prises au niveau européen ou par le niveau fédéral, la Wallonie doit amplifier sa propre action.

 

Lire la suite...

Un « pacte social » a servi de base au développement des relations collectives en Belgique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce pacte visait à mettre tout le monde d’accord sur la nécessité d’une croissance économique mise au service d’une amélioration des conditions de vie et de travail de la population dans son ensemble. Aujourd’hui, peut-on encore affirmer que la croissance économique entraîne un mieux-être de tous ? Philippe Defeyt, économiste, développe ici une hypothèse troublante : et si la croissance s’accompagnait, désormais, non d’une amélioration mais d’une insécurité sociale accrue ?


Lire la suite...

Le Gavroche

#ICantBreathe

Zineb Redouane (80 ans, France), George Floyd (46 ans, USA), Eric Garner (44 ans, USA),… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020