En ce mois de mai printanier, je vous emmène en voyage, vous en avez besoin. Direction la péninsule ibérique. Chaussez-vous bien, nous allons randonner sur des sentiers qui parcourent les montagnes du nord du Portugal. L’endroit est bucolique. Les moutons y paissent depuis des siècles. Bienvenue dans le village de Covas do Barroso. Là-bas, on vit d’agriculture et d’élevage, en harmonie avec une nature reconnue patrimoine agricole mondial par les Nations Unies. Profitez-en car il n’y en a plus pour longtemps. Sous la terre, un autre trésor que celui de Jean de La Fontaine y est enfoui, le lithium.

Ce métal rare essentiel pour les batteries électriques attire les convoitises d’un grand groupe minier anglais avec la bénédiction des autorités nationales. La Commission européenne, qui n’est plus à un paradoxe près, sera fière d’affirmer une autonomie accrue face à la Chine pour assurer la transition énergétique de son parc automobile et dépolluer l’air grâce au sacrifice d’une agriculture durable millénaire.

On changera de source d’énergie, mais pas le modèle d’accaparement des profits par le capital. Et on continuera à détruire des territoires façonnés par des paysan·es qui ont su transmettre leur outil de travail et leurs modes de vie en parfaite concordance avec la définition du Développement durable du rapport Brundtland. Sans doute qu’un célèbre professeur dont on taira le nom, spécialiste de l’énergie, nous dira que les paysan·es portugais·es seront bien content·es que l’on fasse un petit trou dans leur jardin pour gagner un peu d’argent de poche…

Le Gavroche

Ne dites plus Facebook mais Meta

Ne dites plus Facebook mais Meta. C’est le nouveau nom donné à la maison mère du géant… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

avril 2020