C’est l’une des dernières initiatives officielles prises par Maggie De Block au cours de la législature qui vient de se terminer.

La ministre Open VLD de l’Asile et de la Migration qui (faut-il le rappeler) a succédé à Theo Francken, s’est mis en tête de poursuivre « l’œuvre » de son prédécesseur en proposant d’accompagner comme il se doit les demandeurs d’asile qui débarquent en Belgique. « Ils recevront, dès leur arrivée dans un centre d’accueil, un document à propos de nos normes et valeurs », clame-t-elle avec fierté. « NOS normes et valeurs ! ».

Passons sur le fait que pareille démarche, déjà proposée au parlement fédéral en 2016 avec une tonalité plus contraignante, avait été vidée de sa substance le Conseil d’État. Et interrogeons-nous plutôt, au lendemain des élections du 26 mai dernier, sur ces « normes et valeurs » que nous pourrions imposer aux demandeurs d’asile… Parle-t-on bien des normes et valeurs partagées par presque 50 % des électeurs du pays qui se reconnaissent dans le vote N-VA, Vlaams Belang, Parti populaire ou autres Listes Destexhe ? Celles du repli sur soi, de la peur voire du rejet de l’autre qu’il soit pauvre, étranger ou simplement différent ? Celles qui font fi de toute solidarité, empathie ou bienveillance ? Celles portées par des partis enclins à bafouer les contre-pouvoirs et les minorités ?

Maggie De Block, elle, est sûre de son fait : « Ici, les droits de l’Homme sont importants ! » Ce ne serait pas le moment de le prouver, là, maintenant, tout de suite ? #

Le Gavroche

Nos valeurs...

C’est l’une des dernières initiatives officielles prises par Maggie De Block au cours de… Lire la suite
Mai 2019

Tous les numéros

Juin 2019